Combien coûte un intérimaire ?

Quand une entreprise fait appel à une ETT (Entreprise de Travail Temporaire) pour remplir une mission temporaire, elle est intégralement facturée par celle-ci. En effet, c’est l’ETT qui paiera à l’intérimaire toutes les sommes auxquelles il aura droit pour cette mission :

  • son salaire
  • ses indemnités de fin de mission (10 % du salaire brut total perçu)
  • ses indemnités compensatrices de congés payés (10 % du salaire brut total perçu)
  • les charges patronales

A noter que, bien que l’entreprise ne paie pas directement l’intérimaire, elle doit lui fournir les mêmes avantages sociaux que ceux dont bénéficient ses salariés : ticket restaurants, paniers repas, restaurant d’entreprise, indemnités de déplacement, etc..

Quand l’entreprise s’adresse à une ETT, en plus de la définition de poste, du lieu et de la durée de la mission et des compétences requises, elle doit notamment lui indiquer :

  • le salaire horaire qui sera proposé à l’intérimaire
  • s’il s’agit d’un contrat en délégation ou en gestion (vous savez déjà qui effectuera la mission)

Dans le cas d’un contrat en gestion, seul le salaire proposé déterminera le coefficient de facturation que l’ETT va vous demander pour cette mission. Plus la qualification et le tarif horaire sont élevés, plus le coefficient sera important. 
Bien entendu, dans le cas d’un contrat en délégation, le coefficient sera plus élevé car il intégrera l’amortissement des frais de recherche de l’intérimaire et sera modulé suivant la rareté des qualifications recherchées.
Pour connaître très exactement ce que vous coûtera cette mission d’intérim, vous n’avez plus qu’à effectuer cette simple multiplication :

salaire horaire * nombre d’heures * coefficient de facturation.

Pour réduire le coût des missions d’intérim, contactez-moi afin que vous fasse bénéficier de coefficients de facturation négociés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *