Intérim et handicap

Suivant la législation, les entreprises de 20 salariés et plus sont dans l’obligation d’employer au moins 6% de personnes en situation de handicap.

Savez vous que l’intérim peut les aider à atteindre cette objectif louable ?

Il n’y a pas que les personnes en fauteuil roulant, malvoyantes ou malentendantes qui sont considérées comme handicapées. Il y a bien d’autres formes non visibles telles que le diabète, l’épilepsie, l’insuffisance cardiaque ou des troubles émotionnels comme le bégaiement ou la dyslexie. En fonction du handicap dont souffre une personne, on peut donc trouver tout un panel d’emplois possibles.

Toutes les principales entreprises de travail temporaire (ETT) ont des personnels spécifiquement formés et des services dédiés à l’accueil et à la recherche d’emploi pour ces personnes.

Non seulement l’intérim aide les personnes en situation de handicap à trouver un emploi mais, une fois de plus, il facilite la gestion administrative des entreprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *